Vous pouvez voter pour le forum toutes les deux heures, ne soyez pas timides et votez !

Règlement
Contexte
Groupes
Bottin d'avatars
Prédéfinis
Partenariats
FAQ

Vous pourrez me trouver sur le forum sous le pseudo Benjamin ! Pour votre information, je suis la fondatrice de ce forum ! Je suis absente pour le moment donc veuillez prendre contact avec un autre membre du staff.
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le pseudo Aurora N. ! Pour votre information, je suis administratrice sur ce forum donc vous pouvez compter sur moi en cas de problèmes ! Je suis disponible ici.
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le pseudo Orson ! Pour votre information, je suis administrateur sur ce forum donc vous pouvez compter sur moi en cas de problème ! Je suis disponible ici.
Les rumeurs du mois



 

Partagez | 
 Contexte
Mer 11 Mai 2016, 21:37
Invité
Invité





Contexte


 
image du personnage

2020

Il y a 5 ans de ça, le projet Neko Criminal fut lancé : transformer la population carcérale en un être mi-animal mi-humain, un hybride. Un être docile et serviable dont on priverait de ses droits, sauf celui de vie. De toutes manières, qui prendrait la défense de ces criminels ? Une partie d’entre eux avaient tué des êtres qui vous étaient chers, d’autres, les avaient violés. Certains avaient volé le dur labeur de plusieurs personnes qui avaient pris la forme de splendides billets verts. Et puis, il y avait les autres. Les petits voleurs, qui n’avaient guère assez pour s’acheter ce paquet de pâtes qu’ils ont caché sous leur manteau. Les petits revendeurs de drogues, qui en refusant de parler pour sauver leur peau, acceptent plonger, à la place, du grand patron. Et regardez bien dans le coin là-bas, au fond, cette personne toute seule, qui ouvre grand ses yeux et semble à l’affût du moindre bruit. Oui, cette personne-là, elle n’a rien à faire ici. L’erreur est humaine, malheureusement, certains innocents en paient le prix. Alors, plutôt que de tous les tuer, pourquoi ne serviraient-ils pas tout simplement à faire progresser la science ? Un choix s’était offert à eux : la vie ou la mort. Rares sont ceux qui préféraient rester croupir derrière les barreaux pour mourir sur la chaise. Drogués, greffés, pucés et dressés, tout le processus afin d’en faire de parfaits petits esclaves, semblait parfait et sans failles. Seulement en apparence. Pour certains de ces êtres, la puce ne semblait pas vraiment fonctionner. En effet, comportements violents, souvenirs du passé toujours présents et désirs de libertés, ils ne convenaient pas aux normes. Ces rebelles devaient disparaître au plus vite, mais arrivaient toujours à s’en sortir, pour le plus grand malheur des autorités. Ils refusaient ce système et semblaient vouloir s’en prendre au Maire, représentant du pouvoir, ainsi qu’à leurs « géniteurs », les scientifiques. Il y aurait même eu des rumeurs comme quoi certains passants, lors d’une promenade nocturne en amoureux hors de la ville, se seraient fait «attaqués» par un animal doué de la parole. Une rumeur que les scientifiques et le Maire en personne firent taire, mais ne dit-on pas qu’il y a un fond de vérité dans chacun de ces ragots ? Pourtant, après ça, cet être étrange disparut aussi vite qu’il était arrivé et on n’entendit plus jamais parler de lui.

Mais voilà, aujourd’hui nous sommes en 2020. Aujourd’hui, Neko Criminal a 5 ans d’existence et le processus d’hybridation semble toujours le même. Aucune nouveauté. Des maîtres commencent à se plaindre de plus en plus de leur hybride qui leur paraissait encore trop humains. Non pas que la transformation physique ne leur convenait pas, mais en voyant de si beaux attributs animaliers, ils s’attendaient à ce que ce bel achat, ait, ne serait-ce qu’un soupçon du trait de caractère de l’animal dont il était issu. Et c’est alors que le projet de déshumanisation commença de manière officielle. Vous ne pensiez tout de même pas que les scientifiques n’y avaient jamais songé quand même… Très vite, l’information se relaya sur l’île grâce au bouche-à-oreilles. En tous les cas, grâce ou à cause de ça, les hybrides rebelles finirent par apprendre cette information. Savoir qu’on retirerait encore le peu d’humanité qui leur restait ne les enchantait guère, surtout que certains de leurs amis rebelles s’étaient faits capturés par d’étranges humains. Les Traqueurs. Ces hommes et femmes généralement issus de l’armée ont choisi de servir sur le petit archipel afin d’y ramener l’Ordre. Tout les rebelles doivent être capturés et vivants, tous les moyens sont bons pour y parvenir et protéger les citoyens de ceux qu’on leur a présenté comme une menace. Les voir patrouiller en ville et intervenir faisait toujours son effet auprès de la population, et pourtant, on en parle encore de cette bête. L’aviez-vous oublié ? Il y a 5 ans de ça, le petit couple et leur rencontre fortuite avec cette chose. Les parents s’en servaient pour faire peur aux enfants avec des « Si tu t’éloignes trop, la Bête viendra t’enlever et te mangera ! ». Cet être qui, dans l’imagination populaire était difforme et avide de sang, les scientifiques ce soir, devant vos écrans de télévision ; vous en présente quelques spécimens. Des expériences ratées. Ces créatures ne semblaient avoir rien d’humains, seulement quelques traits. Les furrys, voilà le nom dont ils furent affublés. Ces rebuts d’hybrides qui avaient été créés bien avant que le projet ne soit officiellement lancé durent vivre et exister dans le plus grand des secrets furent présentés comme étant les premiers essais d’hybridation.


 



Mar 06 Juin 2017, 22:29
avatar
Fantôme du Forum

Mes posts : 347
Membre depuis le : 31/03/2015

Contexte

Il y a 5 ans de ça, le projet Neko Criminal fut lancé : transformer la population carcérale en un être mi-animal mi-humain, un hybride. Un être docile et serviable dont on priverait de ses droits, sauf celui de vie. De toutes manières, qui prendrait la défense de ces criminels ? Une partie d’entre eux avaient tué des êtres qui vous étaient chers, d’autres les avaient violés. Certains avaient volé le dur labeur de plusieurs personnes qui avaient pris la forme de splendides billets verts. Et puis, il y avait les autres. Les petits voleurs, qui n’avaient guère assez pour s’acheter ce paquet de pâtes qu’ils ont caché sous leur manteau. Les petits revendeurs de drogues, qui en refusant de parler pour sauver leur peau, acceptaient de plonger à la place du grand patron. Et regardez bien dans le coin là-bas au fond, cette personne toute seule qui ouvre grand ses yeux et semble à l’affût du moindre bruit. Oui, cette personne-là, elle n’a rien à faire ici. L’erreur est humaine, malheureusement, certains innocents en paient le prix. Alors, plutôt que de tous les tuer, pourquoi ne serviraient-ils pas tout simplement à faire progresser la science ? Un choix s’était offert à eux : la vie ou la mort, sans plus d'explications. Rares sont ceux qui préféraient rester croupir derrière les barreaux pour mourir sur la chaise. Drogués, greffés, pucés et dressés, tout le processus afin d’en faire de parfaits petits esclaves semblait parfait et sans failles. Seulement en apparence. Pour certains de ces êtres, la puce ne semblait pas vraiment fonctionner. En effet, comportements violents, souvenirs du passé toujours présents et désirs de liberté, ils ne convenaient pas aux normes. Ces rebelles devaient disparaître au plus vite, mais arrivaient toujours à s’en sortir, pour le plus grand malheur des autorités. Ils refusaient ce système et semblaient vouloir s’en prendre au Maire, représentant du pouvoir, ainsi qu’à leurs « géniteurs », les scientifiques. Il y aurait même eu des rumeurs comme quoi certains passants, lors d’une promenade nocturne en amoureux hors de la ville, se seraient fait « attaqués » par un animal doué de la parole. Une rumeur que les scientifiques et le Maire en personne firent taire, mais ne dit-on pas qu’il y a un fond de vérité dans chacun de ces ragots ? Pourtant, après cet événement, cet être étrange disparut aussi vite qu’il était arrivé et on n’entendit plus jamais parler de lui.

Mais voilà, aujourd’hui nous sommes en 2020. Aujourd’hui, Neko Criminal a 5 ans d’existence et le processus d’hybridation semble toujours le même. Aucune nouveauté. Des maîtres commençaient à se plaindre de plus en plus de leur hybride qui leur paraissait encore trop humains. Non pas que la transformation physique ne leur convenait pas, mais en voyant de si beaux attributs animaliers, ils s’attendaient à ce que ce bel achat ait ne serait-ce qu’un soupçon du trait de caractère de l’animal dont il était issu. Et c’est alors que le projet de déshumanisation commença de manière officielle. Vous ne pensiez tout de même pas que les scientifiques n’y avaient jamais songé quand même… Très vite, l’information se relaya sur l’île grâce au bouche-à-oreilles. En tous les cas, grâce ou à cause de ça, les hybrides rebelles finirent par apprendre cette information. Savoir qu’on retirerait encore le peu d’humanité qui leur restait ne les enchantait guère, surtout que certains de leurs amis rebelles s’étaient faits capturés par d’étranges humains. Les Traqueurs. Ces hommes et femmes généralement issus de l’armée ont choisi de servir sur le petit archipel afin d’y ramener l’Ordre. Tous les rebelles doivent être capturés et vivants, tous les moyens sont bons pour y parvenir et protéger les citoyens de ceux qu’on leur a présenté comme une menace. Les voir patrouiller en ville et intervenir faisait toujours son effet auprès de la population, et pourtant, on en parle encore de cette bête. L’aviez-vous oublié ? Il y a 5 ans de ça, le petit couple et leur rencontre fortuite avec cette chose. Les parents s’en servaient pour faire peur aux enfants avec des « Si tu t’éloignes trop, la Bête viendra t’enlever et te mangera ! ». Cet être qui, dans l’imagination populaire était difforme et avide de sang, les scientifiques ce soir, devant vos écrans de télévision ; vous en présente quelques spécimens. Des expériences ratées. Ces créatures ne semblaient avoir rien d’humains, seulement quelques traits. Les furrys, voilà le nom dont ils furent affublés. Ces rebuts d’hybrides qui avaient été créés bien avant que le projet ne soit officiellement lancé, qui avaient dû vivre et exister dans le plus grand des secrets, furent présentés comme étant les premiers essais d’hybridation.
Voir le profil de l'utilisateur http://nekocriminal.rpgistes.com
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko Criminal :: La communauté :: Les sujets divers.-
Sauter vers: