Vous pouvez voter pour le forum toutes les deux heures, ne soyez pas timides et votez !

Règlement
Contexte
Groupes
Bottin d'avatars
Prédéfinis
Partenariats
FAQ

Vous pourrez me trouver sur le forum sous le pseudo Benjamin ! Pour votre information, je suis la fondatrice de ce forum ! Je suis absente pour le moment donc veuillez prendre contact avec un autre membre du staff.
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le pseudo Aurora N. ! Pour votre information, je suis administratrice sur ce forum donc vous pouvez compter sur moi en cas de problèmes ! Je suis disponible ici.
Vous pourrez me trouver sur le forum sous le pseudo Orson ! Pour votre information, je suis administrateur sur ce forum donc vous pouvez compter sur moi en cas de problème ! Je suis disponible ici.
Les rumeurs du mois



 

Partagez | 
 Une rencontre peut-elle tourner mal ? [PV Morvan Grande]
Jeu 15 Juin 2017, 18:55
avatar
E Z 1 9 6 3

Mon âge : 20 ans
Je suis un : Hybride rebelle é_è

En plus : 1.62 cm pour 50kg !

Mon maître : personne oô
Mes posts : 55
Membre depuis le : 07/06/2017

Une rencontre peut-elle tourner mal ?
FT Morvan Grande
Aujourd’hui allait être encore une journée bien chaude et cela annonçait tout simplement la venue de la saison estivale. La chaleur, il ne l’appréciait pas plus que ça, mais il n’aimait pas vraiment le froid non plus … A croire qu’il n’aimait pas grand-chose d’ailleurs. Assez ronchon, il ne passait son temps qu’à râler sur tout et n’importe quoi.

Cette nuit, il n’avait dormi que quelques heures. Des inconnues, plutôt indésirables, étaient venu fouiner non loin de sa cachette. Il était évident qu’après cela, il ne pouvait dormir à point fermé. Certes, il était libre depuis très peu de temps, mais il avait bien compris une chose, c’est que les humains, il valait mieux s’en méfier et surtout la nuit. Ceux qui profitaient du sommeil des hybrides étaient bien les plus terribles ! Qu’une bande de lâches.

A moitié endormie, l’hybride marchait de ruelles en ruelles tout en surveillant le ciel. Le soleil n’était pas très haut et il pouvait donc estimait qu’il n’était pas très tard. Beaucoup de personnes dormaient encore à cette heure de la journée. Il allait donc profiter de cela pour aller se rafraîchir un peu et se trouver un endroit agréable ou rester toute la journée. Il avait d’ailleurs une idée en tête. La forêt lui semblait un endroit plutôt tranquille à cette heure, enfin, c’est ce que ces souvenirs lui rappelaient de l’époque où il y passait le plus clair de son temps.

Il marchait donc en direction de cette forêt se trouvant à l’extérieur de la ville. Il ne croisait seulement que quelques humains mais à priori, personne ne lui prêtait vraiment attention. A croire que les hybrides ayant déjà un maître devaient se promener régulièrement dehors. M’enfin, il restait tout de même sur ces gardes en observant chacun des gestes que les passants faisaient.

Après une dizaine de minutes, l’hybride s’arrêta et regarda autour de lui l’air vide. Que faisait-il là ? Où se dirigeait-il ? Sa mémoire lui jouait encore des tours… Il prit alors, le carnet qu’il avait dans sa poche pour relire les dernières choses qu’il y avait inscrit, mais… il n’avait encore rien écris aujourd’hui… Ce n’était pas encore devenu un réflexe et pourtant, il devait vraiment s’y faire et sérieusement marquer ses pensées même les plus futiles pour ne pas les oublier… Il décida de continuer sa route tout en réfléchissant.

A force de marcher, il finit par arriver devant un portillon qui semblait être l’entrée d’un parc. Il ne l’avait jamais vu. Surement parce qu’à part la forêt, ses seuls trajets quotidiens n’était que des trajets pour aller de sa chambre à la cuisine et inversement. Haruta pensa alors qu’il s’agissait là du lieu idéal pour passer sa journée. Se trouver un arbre un peu éloigné des autres et rester discrètement allongé à l’ombre. Cela lui semblait être une idée des plus agréable. Il entra afin de s’enfoncer plus profondément dans le par cet s’éloigner des entrées.

Désormais seul dans cette immense étendue d’herbe, il se senti encore plus libre et bien plus à l’aise. Même si, il s’en doutait, des gens ne tarderaient par à venir, eux aussi, dans ce parc afin de profiter de la nature. Bref. Il s’en moquait. Il appréciait bien trop le moment pour penser à choses négatives comme ça. Et puis, n’oublions pas qu’il n’avait pas bien dormi et qu’il n’attendait qu’une, chose, s’allonger et terminer sa nuit.

Il regarda l’horizon et choisit un arbre qui semblait bien plus grand que les autres et un peu plus à l’écart. Il se mit en route vers son lieu de sieste choisie. L’herbe était encore humide à l’ombre car le soleil n’avait pas encore fait son travail. Ni une, ni deux, l’hybride corbeau se posa de tout son long et apprécia la fraicheur que lui apporta ce herbe fraiche. Il regarda en l’air pour admirer les feuilles se mouvoir au grès du vent laissant alors échapper leurs bruits de froissement. Une bien belle mélodie qui laissa le garçon se faire transporter dans un sommeil bien profond.

_________________


Je t'insulte en japonais en #ff6600
Je tente de parler anglais en #6633ff
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Juin 2017, 21:41
Invité
Invité


L'eau glacée, entrant en contact avec mon visage, me fait le plus grand bien... Je me regarde dans la glace de mon évier et observe longuement mon visage fatigué... Service de nuit... Ils sont sérieux les jeunes ?! Comme si j'avais 30 ans de moins ! Mais bon, il est vrai qu'il est normal que l'on y aille chacun son tour. Bon, au moins il n'y a pas eu de problèmes. Ce fut une nuit assez tranquille et elle m'a même permis de découvrir un peu plus la ville. Je me rappelle notamment d'un parc devant lequel je suis passé en jeep... Et tien... Pourquoi pas. Le confort du manoir est sans pareil mais une petite sieste à l'air libre me ferait le plus grand bien.

J'enfile donc une chemise légère et un pantalon de toile fine et enfile une paire de lunettes noire. Pas de vêtements pompeux aujourd'hui, j'ai bien mérité mon repos. Je sors et ferme à clé derrière moi avant de m'engager dans l'impasse. Le soleil est déjà levé, je n'ai pas regardé l'heure. Et il commence déjà à faire chaud. Quelle saison..

Je marchais tranquillement sur le chemin. J'étais détendu bien que fort fatigué et rien ne laissait transparaitre de mon statut.. Rien mis à part un petit badge argenté et, invisible de l'extérieur, mon révolver attaché en ceinture autour de ma jambe. Toujours prendre ses précautions était ma devise.

Après quelques minutes de marches tranquille, à poliment saluer les citoyens que je croise et à caresser la tête de ces adorables hybrides qui gambadent joyeusement, j'arrive enfin devant la grille ouverte du parc.. Seul le chant des cigales m'accueille. Tout ce calme, voilà ce que je cherchais. J'entre en sifflotant et commence à m'enfoncer dans le parc. Si je reste trop près de l'entrée, je vais être dérangé pendant mon sommeil. Au bout d'un moment, je trouve enfin ce que je cherche. Un grand arbre donnant une bonne ombre.

En m'approchant, je remarque qu'un hybride est déjà couché là. Je hausse les épaules, pour dormir en publique, ce ne doit pas être un rebelle. Et l'arbre est assez grand pour deux. Je me couche discrètement un peu à l'écart de lui et ferme les yeux. Le bruit des cigales commence doucement mais surement à me bercer. Et je finie par me laisser emporter dans les bras de Morphée pour une bonne sieste bien méritée.
Jeu 15 Juin 2017, 23:37
avatar
E Z 1 9 6 3

Mon âge : 20 ans
Je suis un : Hybride rebelle é_è

En plus : 1.62 cm pour 50kg !

Mon maître : personne oô
Mes posts : 55
Membre depuis le : 07/06/2017

Une rencontre peut-elle tourner mal ?
FT Morvan Grande
La mauvaise nuit qu’il avait passée devait absolument être rattrapée, mais pour ce faire, il lui fallait trouver le lieu le plus propice et surtout sans danger. Sa première idée fut celle de la forêt mais comme à son habitude et ce, depuis que cette satané puce avait été installées, il avait oublié sa première idée et avait fini par arriver au parc. Un endroit habituellement bondé en journée mais comme il était encore très tôt, l’endroit semblait désert. Bref. Le petit hybride c’était trouvé une place à l’ombre d’un grand arbre et c’était endormie.

...

Durant son sommeil, il pouvait sentir la brise d’air caresser ses cheveux et le bercer juste plus profondément dans son sommeil. Un doux rêve débuta alors. Il se retrouva alors dans sa maison d’enfance accompagné de ses deux parents. Il se souvenu de son quatorzième anniversaire qui fut le dernier qu’il passa avec ses parents. Ils avaient passé la journée dans un parc ressemblant à celui d’aujourd’hui afin de pique-niquer. Ce rêve se transforma vite en cauchemar puisqu’il vit alors ses parents disparaître dans le noir pour ensuite se voir enfermé dans une cage…

Le petit se réveilla en sursaut, une larme coulant sur sa joue droite. Il se frotta le visage afin d’essuyer la preuve de sa solitude. Pourquoi avait-il rêvé de ses parents… pourquoi maintenant alors qu’il ne l’avait plus fait depuis des années. Il était fatigué et maintenant, énervé… Il se releva afin de marcher un peu.

Cependant, toujours endormie, il ne fit que quelques pas avant que ses pieds ne rencontrent un obstacle de taille. Il ne l’avait pas remarqué mais un humain s’était lui aussi installé là pour dormir. Alors que ses pieds cognèrent par mégarde le corps de l’homme étendu sur le sol, l’apesanteur amena le corps de l’hybride à tomber sans aucune douceur sur l’être humain. Un cri suivi la chute. La panique s’installa alors dans l’esprit du corbeau qui ne se relava pas directement. Il était, en ce moment même, bien trop paniqué à l’idée de bouger. Après tout, peut-être que l’homme ne l’avait pas forcément senti tomber sur lui. Peut-être qu’il ne s’était pas encore réveillé. Peut-être que ce sont les mouvements qu’il ferait pour se relever qui le réveilleraient. Il finit par se relever en appuyant sur le ventre de l’homme pour s’aider. Même si pour lui, cela lui avait semblé être de longues minutes, pour l’humain, seulement quelques secondes s’étaient écoulé entre le moment où Haruta était tombé sur lui et le moment où il avait décidé de se relever.

_________________


Je t'insulte en japonais en #ff6600
Je tente de parler anglais en #6633ff
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Juin 2017, 12:32
Invité
Invité


Doux repos que voilà, je ne fais pas de rêves particuliers. Je me contente juste de reposer mon esprit et mon corps dans ce sommeil réparateur. Le bruissement des feuille et le chant des cigales me bercent tranquillement, me faisant perdre notion du temps.... Soudain, je sens un lourd poids -enfin, relativement lourd...- s'abattre sur mon ventre. Le cri que j'entends ensuite me fait totalement sursauté mais, à mon soulagement, il semble plus être de peur que de douleur.

J'ouvre les yeux et vois avec stupeur l'hybride qui dormait à mes côté étalé sur mon corps, ayant clairement fait une chute accidentelle. Je reste perplexe un court moment mais, rapidement, un fou-rire me prend et j'éclate d'un rire puissant .

Hahahahaha ! Alors mon jeune amis, on ne sais plus comment marcher droit ?! A moins que vous n'essayez d'obtenir une faveur de ma par et, dans ce cas, vous êtes bien mal parti Hahahaha !

Je me relève et, ce faisant, je le saisis avec douceur pour le soulever -il n'est pas bien grand ni bien lourd donc ce n'est pas compliqué- et le replacer plus ou moins confortablement à mes côtés. Je m'étire ensuite, faisant craquer mes os et faisant briller un instant mon insigne de traqueur à la lueur d'un rayon de soleil. Je me tourne ensuite vers l'hybride, un grand sourire aux lèvres.

Alors mon grand ? Qu'est-ce qui t'amène ici ? Tu n'as pas de maître ? A moins qu'il te laisse sortir... Je trouve que c'est une bonne idée de laisser une peu de liberté aux hybrides, il faut bien se dégourdir les jambes.

Je tends ma mains en avant.

J'y pense, je ne me suis pas présenté : Morvan Grave, Traqueur de fonction mais en repos aujourd'hui. Et vous êtes ?

J'attends donc ta poignée de main et ta réponse, gardant un sourire sincère au visage, ne t'en voulant pas pour un clou du réveil inopportun.
Dim 18 Juin 2017, 22:32
avatar
E Z 1 9 6 3

Mon âge : 20 ans
Je suis un : Hybride rebelle é_è

En plus : 1.62 cm pour 50kg !

Mon maître : personne oô
Mes posts : 55
Membre depuis le : 07/06/2017

Une rencontre peut-elle tourner mal ?
FT Morvan Grande
Haruta profitait de sa sieste à l’air libre, à l’ombre d’un grand arbre, plutôt agréable comme expérience à vivre et surtout en étant un hybride rebelle et libre. Toutefois, alors qu’il s’était endormir seul sous cet arbre-là, une personne, sans même qu’il ne l’ait remarqué, c’était aussi installé sous le même arbre, juste un peu plus loin. Quelle serait donc la réaction de l’hybride lorsqu’il s’en apercevrait.

Son réveil fut quelques peu mouvementé puisqu’ayant fait un cauchemar et s’étant levé bien trop tôt, l’hybride avait malencontreusement terminé par s’étaler sur l’humain. Sous la panique et après une brève séquence de réflexion, il avait tenté de se relever en s’aidant de ses petits bras tout en appuyant sur le ventre de l’humain. Pas très discret comme manière mais y avait-il une autre façon ? Dans tous les cas, discrétion ou non, sa chute avait suffi à réveiller l’homme qui vint le prouver en éclatant de rire : « Hahahahaha ! Alors mon jeune ami, on ne sait plus comment marcher droit ?! A moins que vous n'essayez d'obtenir une faveur de ma part et, dans ce cas, vous êtes bien mal parti Hahahaha ! » Puis d’un coup, d’un seul, l’homme se releva tout en soulevant le petit comme si de rien n’était.

Un peu surpris et toujours terrorisé d’être tombé sur l’homme, Haruta ne fit aucun mouvement. Il regarda tout simplement l’homme s’étirer sans bouger. De plus, aucun des mots de l’humain ne trouvèrent réponse. Cependant, le silence ne fut pas long puisqu’à nouveau, le vieil homme prit la parole ce qui fit relever le regard de l’hybride qui se mit alors à fixer le visage de l’homme : « Alors mon grand ? Qu'est-ce qui t'amène ici ? Tu n'as pas de maître ? A moins qu'il te laisse sortir... Je trouve que c'est une bonne idée de laisser une peu de liberté aux hybrides, il faut bien se dégourdir les jambes. ». Que fallait-il répondre à cela ? Devait-il juste s’enfuir ou était-il mieux qu’il mente tout simplement. Mentir. Aucune autre solution n’était envisageable. A première vue, le corbeau n’avait aucune chance de pouvoir échapper à l’homme alors fallait-il qu’il essaye l’impossible ? Mmh… Cela était tout de même très tentant mais il décida tout de même de rester sage et écouta simplement la présentation que fit l’homme avant de réfléchir à sa réponse.

Tout d’abord, il hésita un peu avant de serrer la main de l’homme et le fit de manière rapide. Les futures paroles que prononcerait l’hybride seraient, pour la plupart, toutes des mensonges mais elles n’en seraient pas moins difficiles à prononcer. « Haru… je m’appelle Haruta. » dit-il en japonais puis se reprit immédiatement avec un anglais basique : « Haru… je m’appelle Haruta. ». Que devait-il lui répondre de plus… lui dire qu’il avait un maître très certainement… mais dire cela lui brûlait la langue. Cela voudrait dire qu’il était bel et bien un esclave… un être voué à se soumettre aux humains alors qu’humain, il l’était auparavant. Dans un seul but, celui de rester libre, il se mordu la langue et répondit à l’homme : « J’ai un hum… j’ai un maître. ». Sa voix ne semblait pas fluide mais il faisait pour répondre le plus « agréablement » possible. Après tout, ce qui pourrait le perdre serait qu’il découvre que son agressivité n’était pas contrôlée par sa puce.

Puis l’un de ses mots lui revint en tête. Traqueur. Il se souvint de mots décrivant ce rôle… chasseur… hybrides… Son cœur se mit à battre de façon plus rapide après cette pensée. Il était en face d’une personne cherchant à capturer les hybrides tels que lui… Danger. Forcément, être là, avec lui… représentait la pire chose qu’il pourrait lui arriver. Pourquoi était-il si malchanceux ? Qu’avait-il fait de mal ? Le garçon serra ses mains qui devinrent moites. Sans pouvoir le retenir, il jeta un regard noir à l’homme pour baisser la tête presque immédiatement de peur qu’il le découvre. Il devait se ressaisir et ne pas se faire découvrir.

Après quelques secondes sans un mot, il déglutit pour enfin réussir à faire sortir quelques mots de sa bouche : « Je devrais m’enf…. Bientôt partir… ». Il prit à nouveau une respiration forte et ré-ouvrit la bouche : « mon maî… mon maître veux que je… que je ne rentre pas trop tard. ». Il semblait bégayant mais l’homme penserait surement qu’il s’agissait d’un problème de communication en anglais, du moins, il l’espérait. Sa respiration forte n’arrivait point à se calmer et pourtant, il faisait tout pour la faire plus silencieuse, moins saccadé. Il s’éloigna d’un pas de l’homme se trouvant bien trop près de lui pour ensuite lui lancer un sourire forcé. Mal à l’aise. Clairement mal à l’aise. Il voulait s’enfuir en courant mais il doutait de ses capacités. Peut-être que l’homme finirait bien par le laisser partir tout en continuant de croire qu’il était un hybride docile et appartenant à un humain. Peut-être. Il l’espérait. Il le souhaitait.

_________________


Je t'insulte en japonais en #ff6600
Je tente de parler anglais en #6633ff
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Juin 2017, 22:26
Invité
Invité


Je laisse s'exprimer l'hybride avec patience. Apparemment, il ne parle pas bien l'anglais. D'ailleurs, vu comme il a commencé sa phrase, il doit être beaucoup plus à l'aise avec le Japonais. Il est bien tombé, je moi-même multilinguiste grâce à mon ancienne profession et le japonais fait parti des dix langues que je connais au minimum bien avec l'anglais, le français, le breton, l'allemand, l'italien, l'espagnol, le russe, le mandarin et le latin. Mais je décide de ne pas le couper.

En plus, je remarque rapidement qu'il ne semble pas du tout à l'aise... Mais alors pas du tout... Cela était étrange et mon instinct de soldat me le fait clairement remarqué. Il semble distant et mal à l'aise de ma présence. Je remarque même, à un moment donné, qu'il me lance un regard rapide mais dans lequel je déchiffre un sentiment confus mais violent...

Pour moi, il n'y a que deux raisons à cela. Soit la moins probable que tu es en vérité un rebelle. Peu probable car je n'ai encore jamais vu de rebelle essayer de tenir la conversation à un Traqueur. Ils réagissent toujours à leur rencontre par une fuite sans demander son reste ou par une pathétique tentative de s'enfuir.

La seconde raison, celle qui me parait la plus logique et celle qui m'inquiète le plus est que le jeune hybride se trouve souffrant. Je finis par me rabattre sur cette dernière raison et, alors qu'il essaye de prendre congé, je me relève, le regard inquiet et pose ma main sur ton épaule. Me mettant à parler dans un japonnais assez bien maîtrisé.

Hey petit, du calme... Tu n'as pas l'air bien. Laisse-moi t'aider. Est-ce que ton maître habite loin ? Sinon on peut aller chez moi. Tu n'as vraiment pas l'air dans ton assiette et je crains que tu n'ai quelque chose.
Jeu 22 Juin 2017, 01:12
avatar
E Z 1 9 6 3

Mon âge : 20 ans
Je suis un : Hybride rebelle é_è

En plus : 1.62 cm pour 50kg !

Mon maître : personne oô
Mes posts : 55
Membre depuis le : 07/06/2017

Une rencontre peut-elle tourner mal ?
FT Morvan Grande
Se retrouver en face d’un humain … très peu pour lui mais ajouter à cela, le fait que l’humain en question, soit un traqueur, là c’était clairement un cauchemar. Pourtant, il s’agissait bien de la réalité. Une réalité qui lui ôtait le peu confiance qu’il avait en lui. S’enfuir. Il s’agissait de la solution qui paraissait le plus logique dans cette situation, mais à quoi bon … la différence entre l’humain et Haruta était assez visible pour comprendre qu’il n’aurait aucune chance de réussir et finirait tout simplement renvoyer là d’où il venait sans même pouvoir refuser. Il prit alors une décision, mentir et lui faire croire qu’il était bien un docile comme lui-même avait pensé en premier. Après tout, il lui suffisait de ravaler sa fierté et de répondre dans son sens. Cela ne semblait pas impossible. Compliqué mais pas impossible.

Alors qu’il lui avait répondu qu’il devait bientôt partir car « son maître » ne voulait pas qu’il rentre tard, l’humain prit l’initiative de poser sa main sur l’épaule de l’hybride qui sursauta aussitôt. Il écouta les paroles de l’homme qui furent prononcées en japonais. Il n’avait d’ailleurs plus de souvenir de son prénom. Surement ses problèmes de mémoire, encore… Cela importait peu car, à l’instant, le traqueur venait de lui dire qu’il allait l’aider car, pour lui, le garçon n’allait pas bien. Surtout pas. Pourquoi faire ça ? Après tout, ce qui pouvait arriver à un hybride n’était vraiment pas une priorité pour un humain… De toute façon, Haruta allait très bien ! Juste le ventre vide mais sans quoi, tout allait bien pour lui !

Il s’écarta encore de l’homme pour retirer la main qu’il avait posé sur son épaule. Il n’était pas vraiment rassuré d’être aussi proche d’un humain. Il prit alors la parole pour justifier son geste : « Je n’aime pas … je n’aime pas vraiment être proche des gens… Désolée. ». Rester poli. Comme il l’avait appris pendant le dressage. Si cela lui permettait de se sortir de là, il n’aurait pas appris tout ça pour rien. Il reprit alors la parole pour tenter de refuser la proposition de l’homme : « Non, non, je vais bien ! Ne vous inquiétez pas, je… je suis juste gêné … quand je parle à un étranger. ». Il réussit à se calmer un peu. Il le fallait. Il prit alors une grande inspiration pour sourire encore à l’homme : « Je… je suis désolé… Monsieur… Je… ». Peut-être que l’homme prendrait mal ses paroles et qu’il s’énerverait. Mais après-tout, cela lui servirait aussi à prouver qu’il était bel et bien docile : « Je ne… me souviens plus de votre nom… ». Il se mordu la langue pour ce qu’il allait faire. Il se courba comme tout bon japonais bien élevé.  Cela devrait ôter tous les doutes, s’il en avait encore. « J’ai des… des pertes de mémoires… à cause de… la puce. » rajouta le corbeau.

Il n’en pouvait plus de parler avec cet humain et surtout de parler aussi gentiment. Il voulait s’en aller et le plus vite possible. Est-ce qu’il allait finir par le laisser tranquille à la fin. Il allait bien. Il n’était pas malade, juste fatigué et triste. Il voulait dormir encore mais ne voulait pas de nouveau rêver. Juste rester seul et se laisser bercer par un silence. Pour le moment, ce n’était pas possible. Il n’accompagnerait certainement pas l’humain chez lui. Et puis quoi encore … se jeter dans la gueule du loup… il n’était pas aussi naïf et fou.

_________________


Je t'insulte en japonais en #ff6600
Je tente de parler anglais en #6633ff
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Juin 2017, 13:23
Invité
Invité


J'écoute attentivement les explications et justifications de cet hybride.... Il est clairement effrayé... La question qui me trottais est : Est-il effrayé par moi comme il le prétend ou par mon insigne... Voilà une question qui fait ressurgir mes doutes sur sa docilité... Un haussement de sourcil fut la seule preuve visuelle de se retour à l'état d'esprit premier.

A sa dernière question, je marque une pause d'étonnement de quelques seconde avant d'éclater d'un rire franc et puissant avant de reprendre, toujours en japonais.

Hahahahahaha ! Mais il n'y a pas de mal mon jeune ami ! Je comprend votre problème, ces fichus scientifiques ne sont même pas capables de faire correctement leur boulot malgré la tolérance qu'on leur offre. Si il ne s'en tenait qu'à moi, cela ferait longtemps que les scientifiques auraient vu leurs droits diminué au profit de l'efficacité ! On dirait qu'ils vous prennent pour des jouets ou des objets de collections ! Révoltant !
Mais revenons à nos moutons, je m'appelle Morvan Grave, et ne te sent pas gêné de me le redemander si cela est nécessaire.


En réfléchissant, je me dis que cet hybride est tout de même assez suspect... Il serait stupide de le laisser partir tout de suite... Je lui tapote alors la tête et lui dit.

Allons, je comprend votre gêne mais elle n'a pas lieux d'être. Je ne vais en aucun cas vous manger ! D'ailleurs, en parlant de ça, avez-vous petit-déjeuné ? Cela expliquerait votre mine pâle... Allez, vous savez quoi ? Je n'ai également pas petit déjeuné. Je vous invite ! Et si votre maître se plaint de votre retard, je lui expliquerai la situation. Il n'y aura pas de soucis j'en suis certain.

Je lui sourie, étant sincère sur ma volonté de t'inviter et sur la générosité de mon geste mais gardant une petite partie de moi en alerte d'un signe suspect de sa part.
Mar 27 Juin 2017, 12:44
avatar
E Z 1 9 6 3

Mon âge : 20 ans
Je suis un : Hybride rebelle é_è

En plus : 1.62 cm pour 50kg !

Mon maître : personne oô
Mes posts : 55
Membre depuis le : 07/06/2017

Une rencontre peut-elle tourner mal ?
FT Morvan Grande
L’hybride souhaitait simplement s’en aller et laisser l’humain à ses occupations, mais l’autre ne semblait pas vouloir le lâcher … Il continuait à lui parler. A lui dire de belles paroles… mais cela ne suffirait pas à rendre le corbeau plus à l’aise avec lui. En écoutant ce qu’il racontait, on pourrait croire qu’il était plutôt contre l’hybridation ou du moins, pas totalement pour… cependant, il s’agissait pourtant d’un traqueur, un homme attrapant les rebelles pour les renvoyer chez les scientifiques afin qu’ils rendent la puce bien plus utile…

Soudain, Morvan, l’humain tapota la tête de l’hybride qui se laissa faire tout en serrant le point pour ne pas perdre pied. Il était effrayé mais faisait tout pour ne pas le laisser paraitre. En temps normal, il se serait juste enfui mais ne se sentant pas assez sûr de lui, il restait là à parler avec l’homme. Aller ailleurs ? Pour manger ? Une question qui fit longuement réfléchir le garçon. Il s’agissait là de la faiblesse de l’hybride. Et ce, même avant d’être un hybride et de ne plus pouvoir manger à sa faim. Une odeur de nourriture pouvait lui faire tourner les talons… Il regarda alors l’humain et répondu un oui plutôt sincère. En ce qui concernait l’explication à son maître… il répondit : « Oh non non, il comprendra ! Je lui expliquerai moi-même !! Ne vous inquiétez pas ! ».  

Il fit quelques pas pour s’éloigner de l’arbre puis se retourna pour de nouveau regarder l’homme. Euh… manger, d’accord ! Mais quoi ? Où ? Dans le parc, est-ce qu’il y avait un truc pour manger ? Il prit alors la parole : « Euh ! On va où alors ?? » On pouvait clairement voir que sa crainte était beaucoup moindre. Il voulait manger ! Il voulait déjà être en train de manger ! « On mange quoi ? Ici ? Ou ailleurs ? ». Le corbeau semblait bien énergique tout à coup.

_________________


Je t'insulte en japonais en #ff6600
Je tente de parler anglais en #6633ff
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 05 Aoû 2017, 19:12
avatar

Mon âge : 24 années
Je suis un : citoyen

En plus : je suis toute faible mais je suis un peu inconsciente

Mon maître : Moi-même !
Mes hybrides : Toi ?

Mes posts : 671
Membre depuis le : 10/07/2015

Le compte de ton partenaire étant supprimé, ce RP se retrouve donc archivé.

_________________
« Ma voix résonne aux creux de tes oreilles en #730800 »

Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» Même la mort ne peut rien pour nous..[PW Alissa]
» Haïti peut se developper sans les promesses internationales
» Sadaka D.Lantern [Terminer]
» L'aide etrangere peut-elle developper l'economie d'Haiti ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko Criminal :: La communauté :: Les anciennes histoires. :: Les rp's abandonnés.-
Sauter vers: